[ ]

Une initiative de Question Santé asbl

La norme de minceur

Selon une enquête menée par l’ANSES en France, « 60% des femmes et 44% des hommes souhaitent peser moins ». En Belgique, « 57% de la population belge se préoccupe en permanence de son poids ». Pas moins de « 92% des Belges reconnaissent vouloir perdre du poids et 74% d’entre eux déclarent avoir déjà entamé un ou plusieurs régimes, que ce soit avant les vacances (17%) ou à l’approche d’un événement important (11%) ». [1]

De tels chiffres sont interpellants : une majorité des personnes interrogées souhaitent maigrir ! On voit ici que la pression des modèles de la minceur touche massivement la population, au-delà de ceux qui pourraient avoir intérêt à maigrir pour des raisons de santé.

Pourquoi la minceur est-elle aujourd’hui à ce point valorisée ?
Jusqu’où est-on prêt à aller pour entrer dans la norme de minceur ?

[1Belga, "Trois Belges sur quatre se trouvent trop gros" - www.lalibre.be